Search
mercredi 13 novembre 2019
  • :
  • :

Fraude sur l’électricité – Un individu condamné à 12 mois de prison ferme

_DSC7058

Bamoulé Boubou, âgé de 44 ans et de nationalité burkinabé a été condamné à 12 mois de prison ferme par le tribunal de première instance de Bouaké pour vol et dis­tribution frauduleuse d’électricité. Selon des informations de l’hebdo­madaire «Allô Police», la sen­tence a été prononcée la semaine dernière dans la capitale du Gbékê. Une condamnation qui fait suite à l’interpellation de Bamoulé au quartier Koutchakoffikro par un agent de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) qui avait remar­qué la présence d’un branchement anarchique dans la zone à partir d’un poteau électrique. Ce sont lesenquêtes de la CIE qui ont permis de mettre le grappin sur le nommé Bamoulé pour qu’il soit mis à la dis­position de la justice. A la barre, les magistrats se sont servis de l’ap­plication du nouveau Code sur l’électricité pour coincer le prévenu qui a indiqué son ignorance devant le fait que son acte constitue un délit. En plus de la peine privative de 12 mois, Bamoulé Boubou a également écopé d’une sanction pécuniaire de 4.260.000 F Cfa à verser à la CIE à titre de dom­mages et intérêts_ Sans oublier ra­mende de 1_000.000 F Cfa et l’in­terdiction de séjour sur le territoire ivoirien pour trois ans. La condamnation de Bamoulé Boubou fait suite aux enquêtes menées par la CIE qui mène, depuis un mois, des actions de démantèlement de réseau de fraude à travers le dis­trict d’Abidjan également. Des ac­tions qui ont permis d’appréhender une trentaine de suspects dont cer­tains ont aussi été condamnés à des peines privatives quand d’autres ont reçu des amendes pé­cuniaires. La fraude sur l’électric­ité a coûté près de 14 milliards FCFA à l’Etat en 2014 selon les chiffres officiels des responsables de la CIE■

 

Source : L’Expression N°1848 du Mercredi 28 Octobre 2015 – PAGE 10




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *